Historique de la paroisse Saint-François-d'Assise


 

UNE NOUVELLE PAROISSE JULIEVILLOISE

 

 

En 1978, le diocèse donne l'autorisation de célébrer une messe dominicale dans le gymnase de l'école Arc-en-Ciel à l'intention des paroissiens de la partie sud de la Ville de Sainte-Julie (secteur Domaine des Hauts-Bois). Un groupe se forme pour rassembler le noyau de la communauté dont les aspirations ne datent pas d'hier. Rappelons qu'une messe de minuit avait été célébrée en décembre 1976 dans l'école préfabriquée Le Relais.

 
En septembre 1985, le curé de la paroisse Sainte-Julie, Bernard Savoie, est mandaté pour étudier les revenus, les dépenses et les autres besoins relatifs au bon fonctionnement d'un service communautaire et dominical dans le secteur du Domaine des Hauts-Bois.
 

Le comité provisoire de pastorale de la « Communauté chrétienne du secteur sud » est créé en janvier 1986, avec comme principale préoccupation la fondation d'une nouvelle paroisse. Les membres sont: l'abbé Yvan Brillon, Pierre Champigny, Adrienne Parent, Jacques Poulet, Hélène Bélanger, Marc Bélanger, Denyse Breault,
Michel Breault, Gérard Goyette, Robert Philippe, Micheline Poulet et Claude Thibault. C'est à ce comité qu'on doit d'avoir suggéré à l'évêque le nom du patron, saint François d'Assise.

 

En septembre 1986, lors d'une rencontre officielle,  on demande la création d'une paroisse et l'autorisation d'enclencher le processus menant à sa fondation. Un groupe de résidents procède à l'achat de la Maison Ichthus, sur la rue Charles-de Gaulle. Le 26 octobre, c'est le premier congrès pastoral à l'école Arc-en-Ciel. Thème: «Objectif  Noël '87, fonder une nouvelle paroisse: est-ce  possible? est-ce souhaitable? »

 
Après le deuxième congrès pastoral sous le thème « Une paroisse à bâtir... », le décret épiscopal (érection canonique) de Mgr Bernard Hubert est signé, le 21 décembre 1987, créant la nouvelle paroisse Saint-François d'Assise à Sainte-Julie. L'autoroute Jean-Lesage (A-20) sert de limite entre les deux paroisses catholiques de la ville. L'abbé Yvan Brillon devient le premier curé de cette paroisse. Le 7 mai 1988, la nouvelle paroisse est reconnue civilement, les marguilliers sont élus en  juin et l'administration financière de la paroisse devient autonome à partir du 1er juillet.
 
Le 7 mars 1989, la paroisse Saint-François-d'Assise fait l'acquisition de trois terrains sous forme de dons pour recevoir la future église. Le 31 mars 1990,  un panneau (en forme d'église) annonce à tous les passants la construction prochaine de l'église sur le site du 2122, chemin du Fer-à-Cheval. La première  pelletée de terre a lieu le 15 septembre 1991. C'est le samedi 4 juillet 1992 qu'est célébrée la première messe dans la nouvelle église. Les festivités d'inauguration ont lieu du 27 septembre au 4 octobre suivant.
   

 

 

Qui est Saint François-d'Assise?

Collaboration spéciale: Paul Racine

Il poverello, « le petit pauvre», comme plusieurs personnes le désignent, est l'un des saints les plus célèbres et aimés de tous les temps. Il naît en 1182 à Assise, en Ombrie italienne. Francesco (François) est le fils de Pietro (Pierre) Bernardone, riche marchand drapier. Il connut une jeunesse heureuse, remplie de plaisirs et d'agréments. Une série d'événements providentiels le mène à la fondation de l'ordre des Frères mineurs (les Franciscains) en 1209. Doté d'une spiritualité particulière qu'il exprime par une pauvreté aussi bien individuelle que collective, il voue une adoration aimante et joyeuse au Christ. Son ordre (sa communauté) connaît un énorme succès dès les tout débuts. Dix ans après sa fondation, l'ordre compte 5000 frères, illustrant bien le charisme de son fondateur. Malgré certaines difficultés internes, Francesco va envoyer ses frères dans tous les pays de l'Europe occidentale, avec l'instruction de se fixer de préférence dans les sites universitaires.

La règle des Frères mineurs fut approuvée par le pape Innocent III. Toutefois, les actions de François et le message qu'il véhicule vont être sanctionnés par approbation directe du Christ, lorsqu'il reçoit les stigmates au mont Alverne, le 14 septembre 1224. Francesco meurt en 1226, et deux ans après son décès, il sera canonisé. Il est représenté en habit de son ordre, la bure, un vêtement de couleur gris brun. Souvent, il est illustré avec ses stigmates ou devant un crucifix. Les oiseaux sont ses attributs pour faire référence aux prédications qu'il clamait devant ces volatiles. Sa fête est célébrée le 4 octobre.

sources : livre du 150 ième de Sainte-Julie (1851 - 2001)